Vous êtes ici:

Nicolas Kerfant, DG de BASF Agro France: « Nous sommes des partenaires responsables et des apporteurs de solutions pour les agriculteurs »

Par Jean Moullart | Publié le 30 Octobre 2013 à 22:47
Nicolas Kerfant, DG de BASF Agro France: « Nous sommes des partenaires responsables et des apporteurs de solutions pour les agriculteurs »

Si l’agriculture ne concerne que 6% du chiffre d’affaires de BASF Monde, la firme engage pourtant pour ce secteur d’activité pas moins de 25% du total de ses investissements R&D (recherche et développement). C’est dire si BASF croit dans l’importance de l’agriculture à moyen et long terme.  Cette part importante des investissements  s’explique aussi par la volonté des dirigeants de BASF de « coller » pleinement aux attentes de la société, à savoir participer à une production agricole abondante avec un souci toujours plus grand de l’environnement. La firme dont le slogan est « The Chemical Company » affine son organisation (l’équipe Agriculture Durable comprend 15 personnes) et ses solutions dans ce sens. Elle entend non seulement continuer de proposer des solutions chimiques et de biocontrôle  mais aussi accompagner davantage les distributeurs et agriculteurs par des services qu’elles a développés comme la démarche « éco-acteurs », comme l’indicateur de durabilité « Ag Balance »… ou qu’elle renforce à l’exemple de l’OAD Atlas qui bénéficie désormais d’un nouveau modèle piétin-verse. 

Lancer la discussion sur le forum

« Cultivons l’innovation autrement », ce slogan de BASF pour une agricuture durable et compétitive, Nicolas Kerfant (en photo), récemment promu directeur général de BASF Agro France,  en a fait sien. « Les messages de la société sont claires. Ils tournent autour d’un respect toujours plus grand de l’environnement. BASF n’est pas qu’un vendeur de produits phytosanitaires. Il faut accompagner la vente de nos produits. Accompagnements des distributeurs mais aussi des agriculteurs ».

 

Le ton est donné. Loin de s’endormir sur ses bons résultats (en 2012, BASF Agro Monde a vu son CA grimper de 18% - celui de la France a gagné 11% en particulier grâce au Xemium, fongicide SDHI de 3è génération pour céréales-), la firme est en évolution permanente.

 

Evolution du fait du contexte réglementaire toujours plus dur avec le règlement européen 1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques mais aussi le règlement CLP qui modifie les règles de classement et d’étiquetage. Sans parler des délais et conditions d’évaluation des innovations qui retardent leur arrivée sur le marché.    

 

Evolution avec des nouveautés produits faisant appel à la génétique (variétés Clearfield), aux molécules de synthèse (nouveau fongicide céréales SDHI) mais aussi aux solutions de biocontrôle ou SDN (Stimulateur de Défense Naturel) avec les nouvelles solutions de confusion sexuelle vigne « Rak » (déploiement prochain en arboriculture). Ainsi, BASF se réjouit de la récente acquisition de la firme américaine « Becker Underwood »,  un des leaders de la technologie de bioprotection des semences (pelliculants et polymères pour les traitements de semences) et de lutte biologique.

 

Evolution avec le développement des services qui accompagnent la vente des produits phytosanitaires. Ainsi, « Atlas maladies du blé », qui fait gagner en moyenne 5q/ha (moyenne sur les 4 dernières années) à programme fongicide équivalent grâce au positionnement ciblé des fongicides, se voit renforcé avec une météo plus précise.

 

BASF a aussi établi des partenariats avec Maïsadour par exemple  pour comparer les performances de durabilité des systèmes de production du maïs (en monoculture/ avec introduction d’interculture dans la rotation) pour la production d’aliment du bétail (étude sur 3 ans). Partenariat également dans le cadre de « Grignon Energie positive » qui a pour thème : « Comment nourrir davantage de population en utilisant moins d'énergie et en préservant l'environnement ? ». Sans oublier l’engagement pour les abeilles au travers du programme BiodiversID, du Réseau Biodiversité pour les abeilles et de l’homologation du nouveau produit vétérinaire anti-varroa au  1er semestre 2014.




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur BASF Agro

Protection des cultures
Après les premières applications du Zampro® MZ (association d’Initium® et de mancozèbe) de cette saison, BASF France - Division Agro met en avant pour la saison prochaine un nouveau mode d’action biochimique...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
BASF Division Agro vient d’obtenir l’homologation de l’herbicide Canopia sur toutes céréales à paille d’hiver et de printemps. Cet anti-gaillet à large spectre dicotylédones sera commercialisé dès la campagne...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
La technologie Clearfield colza proposée par BASF allie un herbicide de post-levée à des hybrides de colza qui lui sont tolérants. Afin d’en mesurer l’efficacité, la firme phytosanitaire a fait réaliser...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
La rouille jaune a connu une pression exceptionnelle en 2014 sur l’ensemble du territoire français en 2014, et bon nombre d’experts s’accordent à dire que la maladie pourrait aussi être au rendez-vous...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
La firme phytosanitaire Basf vient d'homologuer Librax, spécialité a base de Xemium et de Metconazole. Xemium est la molécule SDHI la plus utilisée et le metconazole est efficace sur septoriose et  rouilles....
Lire la suite >>>