Vous êtes ici:

Monsanto a annoncé les lauréats 2010 du programme Beachell-Borlaug de Monsanto

Par Jean Moullart | Publié le 24 Juin 2010 à 19:37
Monsanto a annoncé les lauréats 2010 du programme Beachell-Borlaug de Monsanto
Le Programme International Beachell-Borlaug de Monsanto a annoncé hier les nouveaux lauréats, dont sept femmes et sept hommes du monde entier dédiés à l’amélioration génétique du riz et du blé. Onze pays sont représentés au sein de ce groupe, incluant trois gagnants de l’Inde. Chaque lauréat reçoit une bourse pour poursuivre ses recherches. Les projets des lauréats sont divers : amélioration de la résistance aux pucerons dans le blé, développement du riz tolérant au froid au Brésil, amélioration de la tolérance à la sécheresse pour le blé. Une liste complète des gagnants et de leurs projets est disponible sur la page du site américain : Monsanto Beachell-Borlaug International Scholars Program Web page.
Lancer la discussion sur le forum

 

Ce programme honore les accomplissements du Dr. Henry Beachell et du Dr. Norman Borlaug, qui ont beaucoup oeuvré en sélection des plantes et mené des recherches respectivement sur le riz et le blé. « Ce qui me réjouis le plus c’est qu’au cours des deux premières années de ce programme, nous avons des lauréats de 17 pays et universités qui représentent les six continents » a déclaré le Dr. Ed Runge, Directeur du programme International Beachell-Borlaug de Monsanto. « C’est vraiment un programme qui a des objectifs mondiaux. Les juges et moi-même sommes convaincus que les étudiants feront la différence dans la recherche et la sélection sur les deux plus importantes cultures mondiales. »

Sur 14 gagnants, six poursuivent leur doctorat (Ph.D.) dans des universités américaines, deux en Inde et les autres au Brésil, en Angleterre, en Malaisie, aux Pays-Bas, en Corée du Sud et en Suède. Le programme pour obtenir le prix exige des candidats de réaliser deux saisons de travail au champ dans un pays en développement et un pays développé. Cette double expérience permet aux étudiants d’acquérir une vue internationale au début de leur carrière, a indiqué Runge.

« La contribution des étudiants pour l’agriculture et la science aura un impact sur la production du riz et du blé pour des générations », a déclaré Ted Crosbie, Vice-président de Monsanto pour la sélection des plantes. « Les projets sont innovants et impressionnants, et beaucoup d’entre nous au sein de la communauté agricole sont impatients de connaître leurs résultats ».

Un panel indépendant de juges présidé par Runge a revu les candidatures. Runge est par ailleurs Professeur et préside la chaire d’agronomie de Billie B. Turner (Emeritus) au sein du Département des sols et des productions végétales (Soil and Crop Sciences Department) à l’Université Texas A&M à College Station.

Le programme acceptera de nouvelles candidatures pour 2011 à partir du 1er novembre 2010. Les étudiants intéressés pour postuler peuvent trouver de plus amples détails à l’adresse : www.monsanto.com/mbbischolars. Les candidatures seront acceptées jusqu’au 1er février 2011.

Monsanto finance ce programme pour 5 ans pour un total de 10 millions de dollars. Ce programme est géré par Texas AgriLife Research, une agence de l’Université Texas A&M University System.

 

 

A propos de Monsanto

Monsanto Company est un fournisseur mondial de premier ordre de solutions technologiques et de produits agricoles qui améliorent la productivité des exploitations agricoles et la qualité des produits alimentaires. Monsanto a pour ambition de permettre à des exploitants de petites ou de grandes propriétés agricoles de produire davantage sur leurs terres tout en améliorant la conservation des ressources naturelles de notre planète, comme l'eau et l'énergie. Pour en savoir plus sur nos activités et nos engagements, veuillez consulter les sites : www.monsanto.fr et www.monsanto.com . Suivez-nous sur Twitter, à la page www.twitter.com/MonsantoCo ou sur Facebook à la page www.facebook.com/MonsantoCo, ou inscrivez-vous pour recevoir notre lettre d’information RSS Feed : News Release RSS Feed .




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur Monsanto

Protection des cultures
La ministre de l’écologie, Ségolène Royal demande à ce que l’on interdise la vente du Roundup, affirmant que le principe actif du pesticide, le glyphosate, est classé comme “cancérogène probable”. Monsanto...
Lire la suite >>>
Semences et plants
Monsanto annonce avoir acquis la firme israélienne « Rosetta Green ». Les experts de Rosetta Green sont spécialisés dans la détermination et l'utilisation de gènes spécifiques qui guident les processus-clés...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
Monsanto jouissait d'un monopole sur les ventes de glyphosate puisqu'un droit anti-dumping dissuasif empêchait des firmes chinoises de vendre cette matière active aux fabricants européens de produits génériques.En...
Lire la suite >>>
Semences et plants
Monsanto Company publie aujourd’hui son rapport sur la responsabilité sociale et environnementale. Ce rapport vise à réconcilier cette entreprise si décriée par les associations civiles et environnementales...
Lire la suite >>>
Semences et plants
En collaboration avec des chercheurs chinois de l’Académie des Sciences Agronomiques de Chine à Beijing, un chercheur de l’Inra de Sophia-Antipolis a mis en évidence l’impact positif de la culture à grande...
Lire la suite >>>

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Le Baromètre des marques Mai

Logo de New Holland

Catégorie Tracteurs

Logo de New Holland

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Quivogne

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Kuhn

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Manitou

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Le Boulch

Catégorie Remorques

Logo de Kuhn

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Goëmar

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents