Vous êtes ici:
Vidéo

Tour d’horizon des traitements de semences insecticides autorisés sur céréales

Par Jean Moullart | Publié le 14 Octobre 2012 à 16:30
Tour d’horizon des traitements de semences insecticides autorisés sur céréales

En traitement de semences, la gamme insecticide compte toujours 3 spécialités : Attack (Syngenta), Gaucho 350 (Bayer Cropscience) et Langis (Certis Europe), aussi connu sous le nom de Signal. Cette dernière spécialité est maintenant disponible pour lutter contre les attaques de taupins.

Lancer la discussion sur le forum

Homologué depuis 2009, Langis (sur semences certifiées) ou Signal (sur semences de ferme) disposait du seul usage mouche grise. Cette spécialité à base de cyperméthrine bénéficie maintenant de l’usage taupins. La spécialité Attack contenant une autre pyréthrinoïde, la téfluthrine, dispose également de ces usages ainsi que de l’usage zabre. Quant à Gaucho 350 (imidiclaclopride), il permet de lutter contre les pucerons et les cicadelles, vecteurs de viroses et est homologué vis-à-vis des attaques de taupins et du zabre des céréales. Ces différentes spécialités insecticides restent à associer à un traitement fongicide pour le contrôle des maladies.

 

 

Protection contre les taupins

Les deux spécialités à base de pyréthrinoïdes, Attack à 0,1 l/q (téfluthrine, 200 g/l) ou Langis à 0,2 l/q (cyperméthrine, 300 g/l) présentent une efficacité similaire et partielle vis-à-vis des attaques de taupins. Bien que ne permettant pas une protection totale, cette lutte chimique reste le recours  le plus efficace dans les situations à risque élevé. La spécialité Gaucho 350 à base d’un insecticide systémique (imidaclopride) permet une bonne protection vis-à-vis des attaques précoces à l’automne mais elle ne perdure pas face à des attaques tardives (sortie d’hiver).

 

Graphique 1 : Efficacité comparée des traitements de semences insecticides à base de pyréthrinoïdes face à des attaques tardives de taupins

 

 

Protection contre la mouche grise des céréales

Dans les situations à risques (semis tardifs derrière betteraves) Attack et Langis permettent une protection significative - bien que non totale.  Les derniers essais conduits en 2012  témoignent à nouveau d’une efficacité similaire pour ces deux spécialités: elle atteint 60 % face à de très fortes attaques (> 60 % des plantes atteintes en l’absence de protection).

 

Figure 2 : Efficacité des traitements de semences insecticides à base de pyréthrinoïdes face à de fortes attaques de mouches grises - campagne 2012

 

 

Protection contre le zabre des céréales

En complément des méthodes de prévention agronomique qui diminuent le risque de voir s’installer le ravageur,  le traitement insecticide des semences est un moyen de  lutte efficace. Deux spécialités sont autorisées : Gaucho 350 et Attack. La première qui agit par contact et ingestion, présente une efficacité accrue en situation de fortes attaques à l’automne.

 

 

Protection contre les pucerons et cicadelles, vecteurs de virose

La seule spécialité autorisée en traitement de semences, Gaucho 350, affiche une bonne efficacité pour endiguer les viroses transmises par les pucerons et cicadelles. Elle est équivalente à celle d’un traitement en végétation bien positionné. Face à des conditions climatiques favorables à une activité prolongée des insectes vecteurs, sa persistance peut être insuffisante, la surveillance des parcelles est alors nécessaire pour  envisager une intervention complémentaire face à des infestations tardives (sensibilité jusqu’à fin tallage environ).

 

Nathalie ROBIN (ARVALIS - Institut du végétal)




Vidéo associée à cette actualité :




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur ARVALIS-Institut du Végétal

Matériel et Equipements
A ce jour, compte-tenu des dates de semis précoces et des conditions climatiques actuelles –chaudes et déficitaires en pluviométrie- les récoltes de maïs fourrage pourraient avoir deux à trois semaines...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
« De la réussite du désherbage dépendra le niveau de rendement de la culture et l’enherbement de la parcelle lors des cultures suivantes » indique Bertrand Carpentier, expert du maïs fourrage chez ARVALIS...
Lire la suite >>>
Fertilisation
Il fait sec, même très sec sur de nombreuses régions, et les appports d'engrais azotés sont pour le moment inefficaces. Le saviez-vous ? il faut 15 mm de pluie pour valoriser un apport d’engrais azoté...
Lire la suite >>>
Services
La verse des céréales, qu’elle soit d’origine physiologique ou pathologique, peut engendrer des pénalités significatives (pertes de rendement, difficultés de récolte, dégradation de la qualité à la récolte...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
Vivaces : intervenir sur des plantes suffisamment développées, en postlevée  Annuelles : intervenir sur des plantes peu dévelopées, en postelevée
Lire la suite >>>

Les Guides conso

Tout savoir sur le contrôle obligatoire des pulvérisateurs

Le dispositif de contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est effectif depuis le 1er  janv (...)

> > > Tous les guides conso

Le Baromètre des marques Septembre

Logo de New Holland

Catégorie Tracteurs

Logo de New Holland

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Lemken

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Kuhn

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Claas

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Le Boulch

Catégorie Remorques

Logo de Kuhn

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de DuPont

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents