Vous êtes ici:

Le jury du SIMA attribue une médaille d’or en méconnaissance de cause à John Deere

Par Jean Moullart | Publié le 27 Février 2013 à 22:08
Le jury du SIMA attribue une médaille d’or en méconnaissance de cause à John Deere

Après la médaille d’or récompensant sa presse à balles rondes série 900 lors du SIMA 2011, John Deere décroche l’or et l’argent pour deux de ses innovations qui sont exposées sur son stand au SIMA 2013. Le jury a décerné une médaille d’or au tracteur polycarburant John Deere et une médaille d’argent pour le « RDA ». On peut s’étonner qu’un jury, composé de « spécialistes », attribue une médaille d’or à un tracteur -certes performant- mais qui roulera de toute façon en France et en Europe au GNR, carburant qui contient 7% d’EMVH (Esters Méthyliques d’Huile Végétale). Le Jury aurait également du honorer à titre posthume le moteur polycarburant Berliet… et pourquoi pas les presses à huiles de colza et tournesol. Pour ceux qui pensaient que le SIMA permettait aux agriculteurs d’avoir une réelle vision d’avenir, c’est un peu râté pour le coup! Allez, on va tous ressortir nos presses à huile des orties.

Lancer la discussion sur le forum

La médaille d’or pour le tracteur polycarburant John Deere (???)

Le tracteur-prototype qui s’est vu décerné la médaille d’or est équipé d’un moteur capable de fonctionner avec différents types de carburants d’origine minérale ou végétale, seuls ou en mélange, à partir d’un seul et unique réservoir.

En entrée, des capteurs mesurent des propriétés spécifiques du carburant ou du mélange présent dans le réservoir. Le boîtier de gestion électronique (ECU) du tracteur optimise les paramètres du moteur à partir de ces informations afin d’assurer sa conformité aux normes d’émissions Stade III B/Interim Tier 4. Un programme logiciel de modélisation analyse ensuite les signaux des capteurs d’émissions, en sortie, afin de vérifier si la configuration du moteur est adaptée.

Cette solution monoréservoir accepte les carburants purs et les mélanges, y compris les versions bio produites sur l’exploitation agricole à partir de matières végétales. La commercialisation de cette technologie en Europe obligerait cependant le législateur à adapter les méthodes de certification des moteurs à combustion interne en applications agricoles, car celles-ci ne couvrent à l’heure actuelle que le GNR.

 

 

Une médaille d’argent pour le système « Remote Display Access » (RDA) John Deere

Cette solution télématique, qui sera disponible fin 2013, autorise un accès à distance à la console « GreenStar » 2630 embarquée. Un opérateur au volant d’un tracteur, d’une moissonneuse-batteuse, d’un pulvérisateur automoteur ou d’une ensileuse peut ainsi recevoir un soutien en temps réel de la personne en charge de la gestion du parc de matériels ou de l’exploitation ou encore du concessionnaire, en vue, par exemple, du paramétrage de sa machine et/ou de son outil (même ISOBUS), de son optimisation ou de son dépannage.

Cette technologie innovante peut sensiblement limiter les immobilisations et éviter la sous-utilisation des matériels au champ.

L’opérateur contacte le spécialiste concerné sur son téléphone portable dès qu’il a besoin d’assistance. Celui-ci peut alors se connecter via un site Web dédié, où qu’il se trouve dans le monde, et visualiser sur l’écran de son propre PC, de sa tablette ou de son smartphone les données affichées sur la console embarquée dans le matériel en question. Cette nouvelle application s’inscrit dans la stratégie John Deere « FarmSight », qui regroupe toute une gamme de solutions d’optimisation des machines et de la logistique et d’aide à la prise de décisions agronomiques.

 

Ces deux nouveautés ont été développées par le Centre européen de technologie et d’innovation John Deere de Kaiserslautern, en Allemagne, en étroite coopération avec les différents départements de recherche et développement du Groupe ainsi que des partenaires externes.




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur Exposima

Services
La 26ème édition du SITEVI, salon des filières vigne-vin & fruits-légumes, oléiculture se déroulera du 26 au 28 novembre 2013 au Parc des expositions de Montpellier (France). Fort du succès de la précédente...
Lire la suite >>>
Services
Avec près de 1 700 entreprises représentées venant de 40 pays, le SIMA-SIMAGENA, qui s’est tenu à Paris-Nord Villepinte du 24 au 28 février 2013 sur plus de 25 hectares affiche selon les organisateurs...
Lire la suite >>>
Services
Le SIMA 2013 et ses partenaires (ADIVALOR, ARVALIS, AFJA, AEI, IRSTEA, APCA)  vous propose un programme varié et soutenu de conférences pour cette édition 2013. On peut citer notamment les conférences...
Lire la suite >>>
Services
C’est en 1922 que naît le Salon de la Machine Agricole au Grand Palais à Paris. A l’époque, ce salon ne s’appelait pas encore SIMA, le « i » signifiant « international ». En 2013, Exposima, société qui...
Lire la suite >>>
Services
Pour Martine Dégremont, directrice du salon international du matériel agricole, le Sima 2013 s'inscrit dans un contexte très porteur. A huit mois du salon, 85 % de la surface seraient déjà commercialisés....
Lire la suite >>>