Vous êtes ici:

Bilan technique de la plateforme de désherbage à Mer (41) de Bayer Cropscience

Par Jean Moullart | Publié le 06 Novembre 2013 à 23:25
Bilan technique de la plateforme de désherbage à Mer (41) de Bayer Cropscience

Mise en place en 2007 dans le Loir-et-Cher (41) à Mer, la plateforme de Bayer Cropscience dédiée au désherbage des céréales a accueilli en mai derniers ses derniers visiteurs. Cette plateforme installée chez Damien Beaujouan, agriculteur qui connaissait des problèmes de désherbage céréales du fait des résistances, a eu pour but de quantifier et de rappeler, si besoin en était, l’importance des pratiques culturales dans la gestion de l’enherbement. Après 7 ans d’expérimentation, des conclusions agronomiques peuvent être tirées.

Lancer la discussion sur le forum

Le désherbage reste un chantier prioritaire en grandes cultures. Les systèmes de culture simplifiée (rotation courte, TCS) contribuent à augmenter les problématiques de flore, notamment par la présence accrue des graminées d’automne (vulpin, ray-grass). Si bien que 35% des céréaliers estiment ne pas toujours parvenir à obtenir des parcelles propres. Même si elle est impossible à quantifier, la résistance aux herbicides est la principale mise en cause dans les échecs de désherbage : en France, elle concerne principalement les herbicides du groupe HRAC A et B qui représentent les solutions les plus largement utilisées au champ.

  

Le désherbage des céréales se complexifie

Le nombre de molécules herbicides disponible pour l’agriculteur a fortement diminué ces dernières années  à la suite du retrait de nombre d’entre elles pour des raisons généralement de protection de l’environnement.  Et aucun nouveau mode d’action nouveau n’est attendu à moyen terme. D’où l’intérêt d’un dispositif tel que celui de.

    

Un labour tous les 3 ans associé à 1 à 2 faux-semis avant chaque blé a permis de réduire de 76% les populations de graminées

Face à une situation initialement difficile, des mesures agronomiques et phytosanitaires ont été testées pendant 7 campagnes. L’exploitation de Damien Beaujouan à Mer était caractérisée par la présence de vulpins résistants aux herbicides du groupe A (inhibiteurs de l’ACCase). L’objectif de Bayer était donc de mettre en place et divulguer des mesures destinées à rétablir le capital propreté du champ. Ainsi, un labour une année sur trois associé à 1 à 2 faux-semis avant chaque blé a permis de réduire de 76% les populations de graminées dans les témoins en 6 ans. Par ailleurs, l’introduction d’une culture de printemps, en dehors de la période optimale de germination de l’adventice visée, a diminué le stock semencier jusqu’à 52% de graminées en moins dans le blé suivant un maïs.

 

Diversifier les familles d'hérbicides céréales pour multiplier les modes d'action

Avec 9 modes d’action différents sur la rotation, la pression de sélection des mêmes herbicides est ainsi limitée. L’utilisation à l’automne de solution type Fosburi avec des (modes d’action K3+F1) sur le blé a permis de contourner les résistances détectées aux herbicides foliaires de sortie d’hiver. Et, selon Bayer, l’efficacité des produits utilisés à la pleine dose a toujours été supérieure à 99%, quelle que soit l’année. La diversité des modes d’action fait l’efficacité selon la firme. De 3 à 13 q/ha de plus avec un programme, en comparaison aux autres stratégies de désherbage. Un programme est constitué d’une intervention à l’automne suivie d’une application en sortie d’hiver et permet de sécuriser le potentiel de rendement.




Images associée(s) à cette actualité :


Commentaire(s)


Autres articles sur Bayer CropScience

Protection des cultures
C’est fait le géant allemand Bayer vient d’absorber l’américain Monsanto, pour 63 milliards de dollars. Zoom sur le futur des sociétés Bayer et Monsanto...
Lire la suite >>>
Semences et plants
Nouveau record de production en blé. Un farmer Nouveau zélandais de la région de canterbury; Eric Watson, vient de battre le record de rendement détenu depuis deux ans par un anglais, passant de 16.519t/ha...
Lire la suite >>>
Protection des cultures
Le mildiou de l’épinard se caractérise par le jaunissement typique de la feuille avec la formation de spores à la partie inférieure.
Lire la suite >>>
Matériel et Equipements
easyFlow est le système de transfert de produits phytopharmaceutiques liquides du bidon au pulvérisateur, conçu par Bayer et agrotop.
Lire la suite >>>
Protection des cultures
Bayer a annoncé, mercredi 14 septembre, le rachat de Monsanto pour 66 milliards de dollars (59 milliards d'euros), il s'agit de l'une des plus grosse acquisition de l'histoire.
Lire la suite >>>